Bordeaux Aquitaine Marine

Les métiers de la mer

1. La réforme des retraites chez les capitaines au long-cours

 extrait de "La Gironde" revue de Bordeaux t1, 1833-34. 

Messieurs les capitaines au long-cours de la place de Bordeaux, viennent d'adresser aux Chambres législatives une pétition, dans laquelle ils réclament contre la loi qui fixe d'une manière si désavantageuse pour eux la répartition des pensions de retraite. On sait que la marine militaire et la marine marchande ont une caisse de pensions de retraite qui leur est commune. Cette caisse est alimentée par une retenue de 3 p. 100 , faite sur les traitemens de chaque mois. A égalité de grade, les marins du commerce ont des appointemens plus forts que ceux de la marine militaire, ce qui fait que les sommes versées dans la caisse par les premiers est proportionnellement plus forte que les sommes versées par la marine militaire. La stricte justice voudrait que chacun profitât des bénéfices de la caisse de retraite d'une manière proportionnelle aux fonds qu'il y a déposés. Mais il n'en est pas ainsi ; la loi en vertu de laquelle les fonds de la caisse sont distribués, semble avoir été promulguée dans le but de payer les pensions de la marine militaire au moyen de retenues faites sur la marine marchande. Les injustices fourmillent dans l'application de cette loi. C'est pour changer cet ordre de choses que MM. les capitaines au long-cours demandent que leur caisse de retraite soit séparée de la caisse de la marine militaire, et qu'elle soit placée dans le département du ministre du commerce. Cette pétition, pleine de faits intéressans, a été rédigée par M. le capitaine Allègre, que l'on est toujours sûr de rencontrer par tout où il y a une bonne cause à faire triompher.

2. Tarif général des pilotages des rivières de Gironde et Garonne en 1851

extrait du Dictionnaire universel du commerce, de la banque et des manufactures – Paris, Dalahays, 1851.

Navires français. Pour les navires de 10 pieds et au dessous, chaque pilotage sera payé 27 fr. 50 c.        De 10 pieds 1/2, à 2 fr. 75 c :        28, 87 fr         De 11 pieds, à 2 fr. 75 c :               30, 25 fr         De 11 pieds 1/2, à 2 fr. 75 c :        31, 62 fr         De 12 pieds, à 2 fr. 75 c :               33, 00 fr         De 12 pieds 1/2, à 3 fr. 50 c :        43, 75 fr Tout bâtiment français qui calera au dessus de 12 pieds paiera 3 fr. 50 c. par chaque pied de tirant d'eau. Navires étrangers. Pour les navires étrangers de 10 pieds et au dessous, chaque pilotage sera payé 40 fr. 00 c.        De 10 pieds 1/2, à 4 fr :                42, 00 fr         De 11 pieds, 4 4 fr :                      44, 00 fr         De 11 pieds 1/2, à 4 fr :                46, 00 fr         De 12 pieds, à 4 fr :                      48, 00 fr         De 12 pieds et demi, à 5 fr :         62, 50 fr Tout bâtiment étranger qui calera au-dessus de 12 pieds paiera 5 fr. par chaque pied de tirant d'eau ou marque, de quelque pays qu'il soit. Lorsque les pilotes auront besoin d'une gabare de toue [1], elle sera payée en raison du nombre d’hommes qui l'armeront, et la gabare comptera pour un homme ; les journées seront de 24 heures, et se paieront à raison du cours des journées simples, attendu que les hommes des gabares sont nourris aux frais du navire. Il en sera de même des gens employés au dérivage des navires; ils ne pourront, les uns ni les autres, abandonner le bâtiment que lorsqu'ils seront congédiés par l'officier commandant a bord, sous peine de perdre les journées qui seront gagnées, et de toute autre peine de droit et afflictive, s'il y a lieu, conformément à l'ordonnance. Mouvement de la rade.        De Bacalan à un autre mouillage aux Chartrons. 10 fr.         De Bacalan à un autre mouill. au dessus. 15         Des Chartrons en Queyries, pour y être à quatre amarres. 10         De tout point de la rade à Lormont. 15         De Lormont à tout point de la rade. 15         De devant la ville à la Bastide.  10         De la Bastide au devant de la ville. 10 Nota : Le nombre des pilotes-lamaneurs de Bordeaux et à la mer est de 20 par chacune des 5 stations de Bordeaux, Blaye, Pauillac, Saint- Georges et Royan. Leur bureau est établi rue du Couvent, aux Chartrons. [1] De remorquage.
Bordeaux Aquitaine Marine - (c) tous droits réservés 2012-2018 - Alain Clouet - contact : dossiersmarine@free.fr